Une
Du 08 NOVEMBRE au 22 NOVEMBRE 2017

No645


Olé ! Mag No645
Du 08 NOVEMBRE au 22 NOVEMBRE 2017
Feuilletez
La pub
Parutions
Facebook
Mail
Newsletter

AFFINEZ VOTRE RECHERCHE
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illus
CÔTÉ COULISSES

CÔTÉ COULISSES

GOULAMAS'K : COMMENT SE MONTE UNE TOURNÉE...
Une tournée est généralement liée à une sortie d'album ou à un nouveau spectacle.
Il y a plusieurs cas de figures, les artistes en maison de production ou subventionnés et les artistes indépendants, par choix, mais qui ont un label ou par nécessité, vu qu'ils n'intéressent personne. Ici on va prendre le cas du groupe indépendant par nécessité qui monte sa tournée pour la sortie et donc la promotion de son dernier album.
La première étape est d'avoir la musique, le visuel et le nom de l'album assez à l'avance pour commencer son travail de promotion et de prospection, pour attirer un label, boîte de prod ou de tourneur.
La seconde, s'attaquer aux lieux de diffusion, festival (yes), salle de concert (super), bar (bon ok on y va), anniversaire (non mais les gars faut y aller merde, on doit rôder le spectacle).
Si vous n'avez pas de carnet d'adresses bien achalandé, préparez-vous à des migraines et des heures de solitude.
Mais revenons un peu en arrière : l'album.
Il faut savoir que, plus on est nombreux dans un groupe et plus dur est le chemin qui mène vers la vision définitive du produit. Généralement il y a un leader, un cap, un papa, une figure… Appelez-le comme vous voulez mais à un moment donné il faut trancher. Après quelques engueulades et autres apéritifs dits de travail, le nom est voté à l'unanimité moins ceux qui font la gueule, donc presque tout le monde sauf évidemment... On peut donner le nom de l'album à la tournée, ce qui paraît assez normal mais on peut aussi, pour apaiser les tensions, faire d'autres apéritifs de travail.
Voici le temps de se remonter les manches. Ha ! Internet, Facebook et tutti quanti, que serions-nous sans eux ? Un gros travail de communication se met en place, visuel, les mots accrocheurs, les photos, le son, le choix du morceau (zo ! d'autres apéritifs de travail) qu'on pense être le tube de l'été mais il a déjà été pris par un bellâtre hermaphrodite ou una bomba latina qui, du haut de son décolleté, contemple son nombril diamanté. On ne peut pas lutter !
C'est l'heure des e-mails à n'en plus finir. Les réponses tardent à venir. Les minutes, les heures, les jours passent et toujours rien, pas de retour, à part les : actuellement en vacances je vous recontacte dès mon retour. Merde c'était les vacances ! Et là on désespère, on suppute, on défie dieu et tous ses saint(e)s.
Puis le miracle arrive, des propositions honnêtes, malhonnêtes pleuvent, surtout les malhonnêtes. On trie par priorité car si on ne veut pas refuser des dates, il faut gérer un minimum les distances, car jouer le vendredi à Puisserguier et le lendemain en Bretagne, il faut des moyens physiques et financiers qu'on n’a pas forcément. Analyser les demandes de concert de soutien en espérant ne pas avoir à en faire pour soi-même, ne pas jouer trop près d'un lieu à un autre. Une fois tout ce petit travail mis en place, entre les interviews, passages radio, télés et les répétitions pour avoir un spectacle qui tienne la route, travailler le côté physique de la scène (footing, piscine, musculation), et pas que du coude, on commence à y croire enfin.
La route sera longue mais à nous les concerts, qui des fois sont pleins et d'autres fois, heu ! comment dire, y avait Manu Chao au village à côté ! On devient vite incollable en géographie, Occitanie, Catalogne, la Bretagne, les Ardennes, le Berry, Paris, Barcelone… de petits villages en grandes villes, on rencontre des gens formidables et d'autres que l'on oublie vite, des gens qui ont les yeux qui brillent et d'autres qui sont tristes comme la grêle au moment des vendanges.
Et quand vous venez voir les troubadours des temps modernes, on sait que tout ce travail, ces heures de galère valaient vraiment le coup d'être vécues.

Fredgoulamas








Facebook
Mail
Newsletter



Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration

DIRECTION DE LA PUBLICATION Evelyne Virmont
RÉDACTION Line Golano, Jomy, gp, Rosa Luis, Benoît Réguès, Rémy Soual, Thierry Aragon,
Raoul Cuadrado, Rita Guill, Barbara, Camille, Evelyne, Henry Migaud,
Loulou, Marguerite, Barbara Christol, Françoise Paran
MAQUETTISTE Line Golano
SERVICE COMMERCIAL Barbara Douvenot 06 30 48 35 26 - contact@ole-mag.com
VOS INFOS ole.mag@wanadoo.fr - VOS PUBS contact@ole-mag.com
ÉDITION AGENCE AOC 04 67 49 22 83 - direction@aoc-agence.com
www.aoc-agence.com - 31, rue Diderot 34500 Béziers


Admin